Background

Picto Nos services et nos activites  Pôle Accompagnement Social

Dans le cadre de son service d’accompagnement social, l’UDAF 07 gère les mesures MASP (Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé) et les fonds sociaux par délégation du Conseil Départemental de l’Ardèche.

Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé

La MASP est une mesure contractuelle créée par la Loi du 5 mars 2007 qui doit être proposée avant toute mesure judiciaire. Cette mesure prend la forme d’un contrat conclu entre l’intéressé et le Conseil Départemental et repose sur des engagements réciproques. Toute personne majeure percevant des prestations sociales et dont la santé ou la sécurité est menacée par les difficultés qu’elle éprouve à gérer ses ressources peut bénéficier d’une MASP qui comporte deux niveaux :
– MASP de niveau 1 : accompagnement social individualisé
– MASP de niveau 2 : accompagnement social individualisé et gestion des prestations sociales

Cellule d’appui du surendettement

Une intervenante reçoit les personnes en situation d’endettement ou de surendettement au siège ou lors des permanences locales organisées mensuellement.
Les objectifs de ce service sont les suivants :
– Informer les ménages et les intervenants sociaux des dispositifs juridiques afférents aux questions d’endettement ou de surendettement
– Apporter une compétence technique
– Eviter l’aggravation des situations fragilisées
– Rechercher les solutions les plus adaptées à la résolution des problèmes posés
– Responsabiliser les personnes concernées dans la démarche mise en œuvre
– Faciliter la prise en compte de la réalité sociale et familiale des intéressés par la commission de surendettement des particuliers.

Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ)

Les FAJ permettent d’accorder des aides financières ponctuelles et subsidiaires aux jeunes de moins de 25 ans en difficulté sociale ou professionnelle.
Les FAJ sont sous la responsabilité des départements depuis le 1er janvier 2005.
Ce dispositif s’inscrit en complémentarité de l’action du réseau des missions locales d’insertion, ainsi que d’autres programmes destinés aux jeunes comme le Contrat d’Insertion dans la Vie Sociale (CIVIS).
Afin de répondre de façon immédiate à certaines demandes, il existe une procédure d’attribution d’aide dite en urgence examinée par la commission d’attribution.
Une aide totale ou partielle est alors allouée dès la demande du jeune.
Les F.A.J. visent à favoriser leur insertion sociale et professionnelle
Et le cas échéant, à leur apporter des secours temporaires de nature à faire face à des besoins.
Les FAJ attribuent des aides financières ponctuelles et/ ou des prestations d’accompagnement social.

Fonds Unique Logement (FUL)

Le dispositif du FUL partie intégrante des actions du Plan Départemental d’Action pour le Logement et l’Hébergement des Personnes Défavorisées (PDALHPD) et s’inscrit dans les orientations transversales du Département en matière de logement et d’habitat :
• Favoriser l’accès et le maintien dans le logement pour les ménages les plus démunis
• Développer des logements sociaux et des logements de qualité en Ardèche
• Impliquer les territoires dans les politiques d’habitat

L’intervention du FUL s’inscrit dans une action d’insertion et de prévention.
A ce titre, des aides directes aux ménages sous forme de prêt et/ou de subvention peuvent être accordées dans les conditions fixées par son règlement intérieur. Le FUL propose également des mesures d’accompagnement social lié au logement (ASLL).
Le FUL intervient dans le cadre d’aides spécifiques telles que :
– L’aide au surcoût de gestion sociale
– L’aide pour l’équipement de logements temporaires aidés (ALT)
– La garantie aux associations et aux bailleurs privés en cas de dégradation de logement
Le FUL peut aussi contribuer au financement de tout ou partie d’une action de prévention, visant en particulier :
– la prévention des impayés et des expulsions locatives
– l’accès au logement
– la lutte contre l’habitat indigne et le mal logement
– la lutte contre la précarité énergétique.

Accès vers et dans le Logement (AVDL)

L’AVDL est un dispositif qui permet de faciliter le passage des usagers de centres d’hébergement vers le logement autonome.

Ce dispositif consiste à aider le ménage dans :
– la recherche d’un logement adapté en définissant avec lui un projet adapté et réaliste et l’aider à réaliser les démarches préalables à l’entrée dans le logement,
– la réalisation de démarches liées à son installation (démarches administratives, aide personnelle au logement, abonnements, mobilier, assurance) et à l’appropriation du logement et de son environnement (services et équipements de proximité).

Cet accompagnement vise à l’apprentissage par les bénéficiaires de l’autonomie en logement (paiement des loyers et charges, entretien du logement, accès aux droits, relations de bon voisinage, insertion dans l’immeuble ou le quartier).
Cet accompagnement peut également s’adresser à des personnes qui sont en logement autonome mais qui rencontrent des difficultés.

Afin d’accompagner les personnes dans la gestion de leur budget, de prévenir les situations de surendettement et de mal endettement, et de renforcer l’efficacité de la procédure de surendettement, l’UDAF de l’Ardèche a obtenu le label Point Conseil Budget

Les missions générales du PCB

– Mettre en place un accueil non stigmatisant qui favorise l’accessibilité au plus grand nombre, notamment par le biais d’un accueil dématérialisé et d’actions hors-les-murs ;
– Offrir un conseil ou une orientation de manière personnalisée, gratuite et confidentielle, à toute personne qui le sollicite pour des questions liée à la gestion de leur budget (y compris des personnes qui ne sont pas en situation de précarité) ;
– Réaliser un diagnostic complet de la situation avec la personne et formuler une (des) préconisation(s) dans une approche :

  1. de maîtrise du budget
  2. et/ou d’orientation vers des partenaires du territoire, notamment dans une démarche d’ouverture de droits ou d’accès à des aides
  3.  et/ou d’un accompagnement dans le cadre d’une procédure de surendettement,
  4. et/ou d’intervention éventuelle auprès des créanciers

– Repérer les situations de fragilité budgétaire et détecter le plus en amont possible des publics touchés par des difficultés pouvant avoir un impact financier ;
– Accompagner les personnes en difficultés financières, et le cas échéant les personnes surendettées pendant et après la procédure de surendettement, pour les aider à stabiliser leur budget au cours des mois suivants ;

– Aider à l’accès au micro crédit personnalisé ;

– Informer et conseiller le public en matière de gestion budgétaire et financière, notamment en organisant des sessions collectives thématiques de sensibilisation et d’accompagnement (ces sessions peuvent être organisées avec les compétences internes ou externes) ;

Lieux de permanences existants :

Nord du département : Annonay, Tournon, Guilherand Granges

Sud du département : Aubenas, Le Teil, Privas

Nouveaux lieux de permanences :

Nord du département : Lamastre, Le Cheylard, La Voulte,

Sud du département : Vallon Pont d’Arc, Les Vans, Burzet, Bourg Saint Andéol, Coucouron, ST Etienne de Lugdarès, Largentière »